La Rencontre des affaires syro-iranienne discute du développement de l’action commune en matière de commerce et d’investissement

Banlieue de Damas – SANA / La Rencontre des affaires syro-iranienne a discuté des moyens de développer le travail commun en matière de commerce et d’investissement, d’activer le secteur des affaires dans les deux pays, de faire des projets communs et de passer aux étapes exécutives dans le but d’améliorer les relations économiques entre les deux pays.

Lors de la Rencontre qui a été organisée hier soir par la Chambre de commerce syro-iranienne dans la banlieue de Damas, la ministre adjointe du Commerce intérieur et de la Protection des consommateurs, Racha Karkouki, a affirmé que le ministère était prêt à fournir les facilités nécessaires pour développer les relations conjointes syro-iraniennes et à recevoir des propositions dans ce cadre.

Pour sa part, le vice-président de la Fédération des chambres de commerce syriennes, Mazen Hammad, a souligné la coopération fructueuse entre les deux pays au cours de la dernière période dans les domaines de la construction de centrales électriques et des énergies renouvelables, soulignant l’importance de se concentrer dans la prochaine étape sur la construction de ce type de centrales, pour faire progresser l’économie dans le cadre de principes et de contrôles spécifiques.

Hammad a souligné que le mécanisme de formation du conseil d’administration de la Chambre de commerce syro-iranienne est mis en œuvre conformément aux principes et aux lois réglementaires.

Le président de la Chambre de commerce conjointe syro-iranienne, Fahd Darwich, a souligné l’importance d’intensifier les efforts pour activer les relations et les accords signés par les deux parties.

De son côté, l’ambassadeur iranien à Damas, Hussein Akbari, a affirmé que l’ambassade iranienne se concentrerait lors de la prochaine étape sur l’activation de la coopération entre les deux pays dans le domaine économique, après la signature d’un accord de libre-échange qui entrera en vigueur la semaine prochaine, qui permettra aux commerçants des deux pays d’échanger des marchandises sans tarifs douaniers et sans obstacles.

Il a souligné qu’une compagnie d’assurance commune avait été créée, et que des travaux étaient en cours avec les banques iraniennes pour activer le mécanisme d’échange commercial en monnaie locale et préparer l’infrastructure pour augmenter le volume des devises syriennes et des investissements iraniens et contourner des sanctions imposées aux deux pays.

L.A.

Check Also

En collaboration avec le Musée national d’Oman, début de la deuxième phase de la restauration des pièces archéologiques syriennes endommagées par la guerre

Damas-SANA/ Dans le cadre de la coopération entre le Ministère de la Culture – Direction …